La leçon des oiseaux (jour 5)

samedi 21 mars 2020

Devant chez nous, il y a le petit bois d’un château détruit pendant la guerre, reconstruit - fort mal - inoccupé 300 jours par an.

Ici les arbres grandissent en liberté sans crainte de la tronçonneuse. Petit paradis pour les oiseaux.

Petites et grandes espèces se partagent cette mini forêt.

Depuis quelques années une tribu de corbeaux a investi les sommets des acacias.

La Fontaine a dressé un portrait peu flatteur de cet oiseau. Certes son chant est bien loin des compositions savantes du merle et du rossignol mais son habit est d’une sobre élégance et sa cervelle, nous dit l’ornithologue, fait de lui l’un des oiseaux les plus intelligents qui soit, prêt à déjouer les ruses de l’ impudent renard.

Dans quelques jours, les petits vont sortir de leurs coquilles ; ce sera un sacré raffut. Très tôt le cornillot sait dire avec énergie ce que réclame son estomac. Les parents - père et mère – seront soumis à rude épreuve : sans cesse partis à la chasse pour nourrir cette bruyante couvée : insatiable !

Depuis un an nos amis les corbeaux cohabitent avec une troupe d’aigrettes.

Pour ces élégants échassiers, le bois n’est qu’une cité-dortoir qu’ils abandonnent, dès potron-minet, pour regagner le rivage.

Pourquoi me direz-vous, nous parler de merles, de corbeaux, de rossignols et d’aigrettes en ces temps de carême et de confinement.

Multiples sont les raisons.

C’est un spectacle gratuit qui peut s’observer de sa fenêtre. Les acteurs sont des professionnels. Ils jouent pour nous l’histoire éternelle de la vie.

Les tempêtes hivernales ont détruit leurs nids. On rebâtit avec encore plus d’ardeur car les petits, heureuse conséquence des amours hivernales, vont arriver. Il faut leur préparer un avenir. Les noirs corbeaux, maîtres des lieux depuis des générations, acceptent sans faire la guerre, sans demande de passeport, sans service d’immigration, l’arrivée des blanches aigrettes qui leur demandent chaque nuit l’hospitalité.

Leçon de vie, d’espérance et de bienveillance. Un beau programme à la Saint-François qui avait dû méditer en parlant à ses frères oiseaux à la belle phrase du Christ :

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? »

Pierre-Marie Papapietro, baptisé


Annonces

Accueil et Permanences

CONTACT PAROISSE

- 1 rue de Foncillon - 17200 Royan

Tél. 05-46-38-33-03

Mail : notredameroyan@orange.fr

- Une équipe de bénévoles vous accueille tous les jours de 9h30 à 12h et de 14h30 à 17h

Le secrétariat paroissial est aussi à votre disposition, durant les mêmes horaires, sauf le mercredi Après-midi.


Météo

Royan, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>


Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 28 mars 2020

Publication

512 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

232 aujourd'hui
279 hier
362384 depuis le début
17 visiteurs actuellement connectés